Breaking News
Home » Islam » Les 5 piliers de l’Islam
Coran

Les 5 piliers de l’Islam

Les 5 piliers de l’islam constituent le fondement de la religion.

Ces piliers sont:
La profession de foi
La prière
La zakat (aumône légale, ou soutien financier aux pauvres)
Le jeûne du mois de Ramadan
Le pèlerinage à la Mecque une fois dans la vie (à condition d’en avoir la possibilité et les moyens)

1. La profession de foi : la «Chahada» (الشهادة)

ChahadaIl s’agit de l’essence même de la religion : l’affirmation de l’Unicité de Dieu.

La profession de foi consiste à déclarer, : «Ach-hadou al-la ilaha illa-llah, wa ach-hadou anna Mohammadan rasoulou-llah» (اشهد ان لآ اِلَـهَ اِلا الله وأشهد ان محمدا رسول الله) Cette déclaration signifie: « J’atteste qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mohammed est Son messager (prophète). »

Cette attestation, qui est rappelée en permanence par le croyant, notamment au cours de la prière, est le pilier le plus important de l’Islam. Pour se convertir à l’Islam (le mot «conversion» n’ayant d’ailleurs pas réellement de sens, puisque l’Islam considérant que tous les hommes, depuis la nuit des temps, naissent «musulmans»,  il s’agit plutôt d’une réaffirmation), il suffit d’ailleurs de la prononcer – avec conviction et sincérité, naturellement.

2. La prière : la «salat» ( صلاة )

La vie du musulman est rythmée par les 5 prières quotidiennes obligatoires.
Ces prières se font à l’aube, à midi, au milieu de l’après-midi, au coucher du soleil, et dans la soirée. Elles peuvent se faire à peu près n’importe où (sauf dans des lieux réputés impurs) : à la mosquée, chez soi, sur son lieu de travail, etc…
La prière est courte, quelques minutes seulement, doit être précédée d’une ablution rituelle, et se pratique en se plaçant dans la direction  de la Kaaba, à La Mecque.
Elle se fait individuellement ou en commun.

Il n’y a pas, en Islam, d’intermédiaire entre le croyant et Dieu. Pas de clergé, doc, sauf chez les chiites. L’immam est simplement celui qui guide la prière en commun, Dans la prière individuelle, chacun est son propre immam.

Le vendredi, la prière du midi se fait de préférence en commun, à la mosquée.
Le fait de prier ensemble renforce les bienfaits de la prière.

3. La Zakat (زَكَاة)

En arabe, ce mot signifie à la fois « purification » et « croissance ».
Tout musulman qui en a les moyens doit donner un certain pourcentage de ses biens aux pauvres. Il s’agit à la fois de soulager la détresse des nécessiteux, et de purifier son âme de l’avarice et de l’avidité.

Le sens premier du mot zakat est à la fois « purification » et « croissance ».
Toute chose appartenant à Dieu, nous n’en sommes que les dépositaires provisoires. A nous de les gérer dans un esprit d’équité et de partage.

Le sens de «croissance» est à rapprocher de ce que nous faisons lorsque nous taillons une plante ou élaguons un arbre : nous prélevons une partie de la plante pour l’équilibrer et encourager sa croissance.

4. Le jeûne du mois de Ramadan (رَمَضَان)

Chaque année, pendant le mois de Ramadan, le neuvième mois de l’année lunaire, le Musulman s’abstient de manger, de boire, et d’avoir des relations sexuelles,  de l’aube au coucher du soleil.
Ce jeûne est un moyen de réprimer ses passions et ses désirs, et également d’entrer en compassion envers ceux qui ont faim.
Il s’agit surtout, pour le croyant, de se purifier sprirituellement.

D’ailleurs, pendant toute la durée du Ramadan le croyant se doit d’avoir une conduite exemplaire, et de consacrer le plus de temps possible à la prière et à la lecture du Coran.

5. Le pèlerinage à la Mecque : Le Haj (حج)

Les pèlerins lors du Haj

Le Haj est le Grand Pèlerinage à la Mecque, qui doit s’accomplir au moins une fois dans sa vie, à condition d’en avoir la possibilité matérielle et les moyens physiques et financiers.

Le Haj a lieu une fois par an, au 12ème mois du calendrier islamique. A ce moment, La Mecque accueille environ 2 millions de personnes, venus des quatre coins du monde.

Les pèlerins de sexe masculin portent le même vêtement blanc, fait de deux simple carrés de tissu, sans couture, qui abolit toute distinction sociale ou culturelle, symbole de l’égalité de tous devant Dieu.

Le pèlerinage, qui doit s’accomplir après une purification rituelle, comporte plusieurs rites successifs, dont les 7 circonvolutions autour de la Kaaba, au centre de la Grande Mosquée. La Kaaba est un sanctuaire cubique, construit par Ibrahim (Abraham) et son fils Ismaël, vers lequel se tournent les prières des Musulmans.
Le point culminant du Haj est la station à Arafat, près de La Mecque, où tous les pèlerins sont rassemblés dans la prière, préfigurant, en quelque sorte, le Jour du Jugement.

Le Haj s’achève par fête de l’Aïd El Kebir ou Aïd Al-Adha.

Check Also

Coran

Le sens du mot « islam »

L’un des problèmes qui se posent quand on veut aborder un texte sacré est celui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *